Lumière bleue

cropped-lumino-relaxation-1.jpg

La Lumière bleue aussi efficace que le café

Des chercheurs du laboratoire « Sommeil, attention et neuropsychiatrie » de l’Université de Bordeaux Segalen, en collaboration avec les scientifiques suédois, viennent de démontrer, pour la première fois, qu’une émission continue de lumière bleue est aussi efficace que le café pour améliorer la vigilance au volant.

Publiés dans la revue PLoS One, ces résultats pourraient mener au développement d’un système électronique anti-somnolence intégré au véhicule.

Induite par une privation du sommeil, la somnolence au volant, la nuit, diminue la vigilance,les réflexes et la perception visuelle du conducteur. Elle est à l’origine d’un tiers des accidents mortels sur autoroute.

Outre la possibilité de faire une agréable « Turbo Sieste » grâce à la Lumière Pulsée émise par les lunettes MP3 de #Luminorelaxation, cet appareil unique au monde constitue une alternative très efficace contre la somnolence au volant.

La lumière bleue augmente la vigilance en stimulant les cellules nerveuses spéciales situées sur la rétine (membrane localisée au fond de l’œil). Les cellules ganglionnaires de la rétine (CGR) sont en connexion avec des aires cérébrales contrôlant l’éveil. Leur stimulation, par la lumière bleue, induit notamment l’arrêt de la sécrétion de mélatonine (hormone du sommeil). L’effet positif de cette lumière bleue sur la vigilance nocturne est mise en évidence depuis 2005.

Etude

Pour étudier l’efficacité de la lumière bleue lors de la conduite nocturne, les chercheurs ont introduit, dans l’habitacle d’un véhicule expérimental, une lampe à LED spéciale, fixée sur le tableau de bord central et émettant une lumière bleue en continu. Ils ont ensuite demandé à 48 volontaires masculins sains, d’âge moyen de 33 ans, de conduire chacun pendant 3 nuits (espacées d’au moins une semaine), 400 km sur autoroute. La conduite s’effectuaient toujours entre 1h et 5h15 du matin, avec une pause de 15 minutes à mi-parcours. Les nuits de test, chaque volontaire a reçu :

  • soit une exposition continue de lumière bleue,
  • soit deux tasses contenant 200 mg de caféine :  une avant le départ et une pendant la pause,
  • soit deux tasses contenant uniquement du décaféiné (placebo) : une avant le départ et une pendant la pause.

Il est important de préciser que leur sommeil après conduite sous émission continue de lumière bleue n’a pas été affecté. Les chercheurs ont ensuite analysé un critère reflétant une diminution de la vigilance : le nombre de franchissements inappropriés de lignes latérales (bande d’arrêt d’urgence et ligne de dépassement).

Résultat

Le nombre moyen de ces franchissements inappropriés était de

  • 15 avec la lumière bleue
  • 13 avec le café
  • 26 avec le placebo.

L’exposition à la lumière bleue pendant la conduite s’avère donc aussi efficace que le café pour lutter contre la somnolence au volant,.

Cette expérience mérite d’être approfondie et plusieurs solutions peuvent être envisageables.

Nous sachons que la lumière bleue émise par le Psio inhibe la mélatonine (voir les études sur le site) en stimulant les cellules nerveuses de la rétine. Les programmes du matin utilisent principalement cette lumière bleue. L’appareil peut très facilement être utilisé lors des voyages d’affaires, pour pallier au décalage horaire.

Réservez votre séance

1p quartino-21x29,7-OR

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *